Parmi les solutions susceptibles de soulager les douleurs arthrosiques, l’une d’elles fait couler beaucoup d’encre depuis quelques années : le CBD. Qu’elle est cette substance ? Est-elle illicite ? Est-elle efficace ? Nous faisons le point pour vous sur ce dérivé du cannabis.

Qu’est ce que le CBD ?

La molécule de CBD (pour cannabidiol) fait partie des nombreux cannabinoïdes présents dans le chanvre, aussi appelé cannabis. A l’inverse du THC (pour delta-9-tétrahydrocannabinol), l’actif le plus connu de la plante, le CBD n’a pas d’effet stupéfiant. Certaines variétés de la plante sont davantage chargées en CBD, d’autres en THC. Le cannabis sous forme de drogue illicite, contient autour de 15 % de THC.

Le cannabis dit « thérapeutique », autorisé dans certains pays et Etats américains, est simplement plus légèrement dosé en THC que celui « de la rue ».

Découvert en 1963, le CBD a connu un véritable essor sur le territoire à la fin des années 2010 avec la création de multiples points de vente exploitant une « faille » légale permettant de commercialiser des produits à faible taux de THC, mais une riche en CBD.

Rejoignez notre communauté de patients sur Facebook et partagez votre expérience

J'arriiiive !

Le CBD est-il efficace en cas d’arthrose ?

Contrairement au THC, le CBD n’a aucun effet stupéfiant. On attribue cependant au CBD des vertus thérapeutiques permettant de soulager les inflammations et les douleurs inflammatoires. Mais qu’en est-il vraiment ?

Encore trop peu d’études cliniques ont été menées à ce jour  pour pouvoir affirmer que le CBD constitue un traitement alternatif efficace et sûr à l’arthrose.

Alors que l’on reconnait au THC de véritables effets analgésiques (chez les patients atteints de sclérose en plaques notamment), les spécialistes considèrent néanmoins que le CBD possède de puissantes propriétés anti-inflammatoires. Cependant, certaines études ont montré que les vertus anti-inflammatoires du CBD sont d’autant plus efficaces qu’elles sont combinées aux effets analgésiques du THC. C’est pourquoi il est conseillé aux personnes souffrant d’arthrose de prendre une huile à base des deux cannabinoïdes CBD et THC. Seulement voila ! La commercialisation de tels produits est encore interdite en France.

Existe t-il des contre indications ?

Bien que le CBD ne présente pas de risque majeur d’intoxication pour la personne, même avec des doses élevées, il peut exister des contre-indications médicamenteuses. C’est pourquoi, si vous suivez un ou plusieurs traitements, parlez à votre médecin avant de commencer.

Il n’existe pas de posologie précise sur l’utilisation des cannabinoïdes pour l’arthrose, comme dans les autres cas, il convient de commencer avec de faibles doses et d’augmenter graduellement selon vos besoins. 

Comment peut-on se procurer du CBD ou du THC ?

Contrairement au THC, le CBD n’est pas interdit en France à condition qu’il contienne moins de 0,2% de THC. Les produits à base de CBD se trouvent sous différentes formes (huile, tisanes, produits alimentaires) dans de nombreuses boutiques spécialisées.

L’expérimentation du cannabis thérapeutique en France a reçu l’approbation de l’Agence du médicament (ANSM) le 11 juillet 2019 dans le cadre défini par un groupe d’experts.

Le cannabis thérapeutique sera tout d’abord expérimenté auprès de patients se trouvant dans une forme d’impasse médicale, souffrant par exemple de douleurs neuropathiques non soulagées par d’autres thérapies, subissant les effets secondaires d’une chimiothérapie, des effets musculaires provoqués par la sclérose en plaque ou encore pour les malades en soins palliatifs. La prescription initiale de produits à base de cannabis sera réservée aux médecins des centres anti-douleur, aux oncologues ou aux neurologues par exemple. Lorsque le traitement du patient est établi, le renouvellement de la prescription pourra être effectué par le médecin traitant du patient.

Les produits proposés contiendront du THC et du CBD à des dosages différents et prendront des formes variées, comme de l’huile pour l’inhalation à effet immédiat ou des solutions buvables pour un effet prolongé.

On peut donc nourrir l’espoir de voir arriver sur le marché des produits mixtes (CBD/THC) permettant de traiter plus efficacement l’arthrose. En attendant, vous devrez vous contenter des produit à base de CBD uniquement.