Les sucres rapides font partie des nutriments qui favorisent le processus inflammatoires. Il est donc préférable de limiter les aliments qui ont un index glycémique supérieur à 70.

Ces aliments sont rapidement absorbés par l’organisme et élèvent le taux de sucre sanguin. Les sucres rapides sont acidifiants et provoquent la glycation. Durant ce phénomène, appelé Réaction de Maillard, les sucres se fixent sur les protéines. Cette glycation est à l’origine de la production de cytokines qui sont des protéines qui s’attaquent aux cartilages articulaires et aggravent les réactions inflammatoires.

Nous vous recommandons donc de limiter votre consommation de bonbons, de confiseries, de gâteaux, de boissons sucrées, de sodas, de desserts… Tous ces sucres rapides favorisent le processus de la glycation et réduisent la capacité des articulations à supporter les chocs, le poids du corps et à assurer la fluidité des mouvements.

Par ailleurs, la consommation régulière de ces aliments favorisent la prise de poids qui risque de contribuer à accentuer vos douleurs articulaires.

Si vous avez une petite faim, préférez les fruits à ces sucres générateurs de processus inflammatoires.